Diagnostic : benchmark organisationnel pour des institutions publiques

La collaboration constructive établie avec nos partenaires constitue la base méthodologique du travail de la Direction Stratégie et Organisation. Ainsi les services et organismes publics régionaux bruxellois ont été invités à participer à une phase de diagnostic concernant l’état des lieux de la pratique du télétravail au sein des institutions régionales.

La première étude organisée par talent.brussels concernait le vécu du télétravail dans la fonction publique (réf publi idéa). La deuxième étude réalise un benchmark organisationnel consultant 20 institutions publiques régionales et 6 organisations extrarégionales.

Ce benchmark reflète la situation du 31 juillet 2020 au 20 août. Un questionnaire en ligne a interrogé la façon dont les organisations ont géré les aspects suivants : la réglementation, le budget, le matériel, le bien-être, l’organisation, la communication, la culture organisationnelle, le monitoring et la mobilité, avant et pendant le confinement, de même que leurs intentions éventuelles pour la période post covid19.


Enjeux organisationnels : qualité de vie au travail, management à distance législation

Les institutions ont réalisé des investissements matériels informatiques immédiats mais étaient davantage en réflexion par rapport au matériel ergonomique (chaise, bureau) à fournir aux agents. Elles avaient pleinement conscience des enjeux de bien-être pour 80% d’entre elles et avaient commencé à mettre en place de bonnes pratiques.

Le management à distance devenait du management par objectifs, formellement ou informellement, des changements importants ayant eu lieu dans la fréquence et les modalités de communication entre niveaux hiérarchiques différents.

Le cadre réglementaire a été jugé suffisant pour cette période mais pourrait subir une mise à jour pour l’éventuelle implémentation du principe « anytime, anywhere ».

C’est avec fierté que nous publions le résumé de ces deux travaux présentés au gouvernement sur la base desquels ont été fournies des propositions d’action et des recommandations qui serviront de base à la rédaction d’un plan d’action «  Télétravail, une nouvelle approche de gestion RH et organisationnelle au sein de la fonction publique régionale bruxelloise. »

 

Pour en savoir davantage sur le diagnostic, téléchargez notre résumé didactique.


#NWOW #télétravail #organisation #fonction publique

Diagnostic : le vécu du télétravail dans la Fonction Publique Régionale 

La crise sanitaire a engendré de nombreux défis au sein des institutions publiques régionales, avec l’arrivée intensive d’un télétravail contraint et d’une organisation du travail bousculée par cette digitalisation rapide. Il est apparu nécessaire à talent.brussels de mener une étude sur l’expérience du télétravail, afin de nourrir une réflexion sur ce mode plus flexible de fonctionnement. Ainsi une enquête sur le télétravail a été menée du 6 au 22 octobre 2020 en collaboration avec une organisation externe, portant sur avant, pendant et après le confinement. 

Un ensemble de 11 188 collaborateurs et collaboratrices travaillant pour 22 des institutions régionales a été invité à participer à une enquête sur le vécu du télétravail. Cette étude a été menée par Marie Antoine et Daphné Valsamis, de la société de consultance Idea Consult. L’ enquête respecte un taux de réponse de 22.5%, ce qui est très représentatif de la population interrogée et qui démontre l’intérêt des collaborateurs participants sur le sujet.   

La manière dont les collaborateurs vivent la pratique du télétravail et les changements qu’elle a induits ont été investigués sur plusieurs dimensions relevant de la littérature : l’environnement physique et technologique, l’organisation et la communication au travail, les besoins de formations, de mobilité et de bien-être. 


2 à 3 jours de télétravail par semaine sont aussi l’idéal dans la Fonction Publique régionale 

Le télétravail, habituellement pratiqué 1 jour par semaine, a conquis de nouveaux publics.  94% des agents régionaux bruxellois qui veulent télétravailler à l’avenir souhaitent travailler 2 jours ou plus par semaine à domicile, dont 18% souhaitant même augmenter la fréquence du télétravail à 4 jours semaine.

8 agents régionaux bruxellois qui télétravaillent sur 10 sont (très) satisfaits du télétravail. Le télétravail démontre plusieurs avantages dont la diminution des temps de trajet, un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, une productivité accrue en raison, notamment, de la diminution des éléments favorisant la déconcentration, et une augmentation générale de la satisfaction au travail.  

Pour en savoir davantage, visionnez un extrait du webinaire de lancement du projet “Télétravail, une nouvelle approche de gestion RH et organisationnelle au sein de la fonction publique régionale bruxelloise” ou téléchargez l’étude complète.

 

 
Source : Extrait du webinaire de lancement du projet “Télétravail, une nouvelle approche de gestion RH et organisationnelle au sein de la fonction publique régionale bruxelloise”, talent.brussels, 24.02.2021